Blogue

Le Sceau Concilivi : une démarche simple et adaptée à votre organisation. Par où commencer ?

Histoire à succès – Ordre des CPA - Détenteur de Sceau

Détenteur du Sceau Concilivi depuis septembre 2020, l’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec compte environ 200 employés et regroupe
40 000 membres et 5 000 futurs CPA, ce qui en fait le 3e ordre professionnel en importance au Québec. Il représente tous les champs d’expertise de la profession comptable mis au service des entreprises, des organisations et du grand public en information financière, en comptabilité de gestion, en stratégie et gouvernance, en audit et certification, en finance et en fiscalité. 

Concilivi s’est entretenu avec Valérie Girard, directrice RH, pour en savoir davantage sur la place qu’avait la conciliation famille-travail au sein de l’organisation avant l’obtention du Sceau, ses impressions quant à la démarche pour l’obtenir et les impacts relevés depuis. 
 

 

« L’Ordre des CPA c’est une organisation qui est basée sur de la connaissance, sur du savoir. On a besoin de s’améliorer comme tout employeur pour que nos employé(e)s, qui sont très précieux pour nous, n’envisagent pas d’aller travailler ailleurs. Les mesures qu’ils pourraient avoir ailleurs, on peut aussi leur offrir. Ces mesures-là répondent aux besoins des employé(e)s, mais ça adresse aux problématiques actuelles ou éventuelles. On avait comme objectif que ça puisse diminuer le taux de roulement et, vraiment impressionnant, on a un taux de roulement qui a diminué de plus de 50 % en mettant ces mesures-là en place. »

54 % des employés (parents et proches aidants) changeraient d’emploi pour de meilleures mesures de conciliation famille-travail

« Quand on a commencé à mettre des mesures en place, la demande venait du comité de direction qui voulait structurer le télétravail. On a commencé en disant, qu’on va le structurer et on s’est dit : le télétravail est une mesure de conciliation famille-travail, mais n’est pas la seule. Les mesures ne sont pas mises en place pour moi ou pour la direction, elles sont mises en place pour répondre à des besoins. Pour s’assurer que les mesures répondaient bien aux besoins, on est allé voir les employé(e)s. » 

Que vous offriez déjà des mesures de conciliation ou non dans votre entreprise, le Sceau Concilivi les officialise et les met en valeur.

« Concilivi est arrivé un petit peu après, on avait déjà commencé nos mesures à ce moment-là, puis, pour nous, ça allait de soi. Ça allait de soi de dire que Concilivi c’est dans notre culture, c’est dans nos façons de faire. On les a contactés et on a dit : nous aussi on veut être reconnu pour ce qu’on fait. On avait déjà, à l’Ordre des CPA, l’habitude d’être ouvert à la réalité de chacun, mais le fait de formaliser nos mesures dans des lignes directrices a légitimé tout employé qui avait des demandes à faire, peu importe dans quelle équipe il travaillait. »

77 % des organisations ont mis en place des mesures de conciliation famille-travail à coût nul ou moindre.

« Les mesures qu’on a mises en place n'ont pratiquement rien coûté à l’organisation. Ce n’étaient pas des mesures qui avaient des coûts externes, c’était lié à des ajustements dans nos façons de faire. Au contraire, en diminuant notre taux de roulement et en diminuant l’absentéisme, on a fait des économies. »

Vous êtes inspirés par l’histoire de l'Ordre des CPA ? Commencez votre démarche pour obtenir le Sceau Concilivi !

Retour aux articles du blogue