Blogue

Le Sceau Concilivi : une démarche simple et adaptée à votre organisation. Par où commencer ?

Les « softs skills » pour une culture favorable à la conciliation famille-travail

Auteur : Sara-Christine Rousseau


Le 7 avril dernier, Concilivi a eu le bonheur d’offrir à son réseau une conférence intitulée « Les softs skills : la clé pour une culture favorable à la conciliation famille-travail ». Voici quelques pistes explorées lors de cette conférence.
 

Qu’est-ce que la conciliation famille-travail?

La conciliation famille-travail est la recherche de l’équilibre entre les exigences et les responsabilités liées à la vie familiale et à la vie professionnelle. Il est intéressant de considérer que l’individu a des responsabilités desquelles découlent des devoirs ou des obligations qu’il doit prendre en charge. La loi sur les normes du travail identifie par ailleurs des mesures minimales à respecter pour faciliter l’exercice des obligations familiales ou parentales.

De nos jours, on entend aussi beaucoup les termes « conciliation travail et vie personnelle ». De par la mission de l’organisme auquel Concilivi est rattaché (Réseau pour un Québec famille), notre objectif est que, minimalement, les employés qui ont des responsabilités familiales aient à leur disposition des mesures de conciliation famille-travail dans leur organisation. Une organisation qui souhaite inclure la conciliation famille, travail et vie personnelle dans son approche RH est donc toute aussi disposée à entamer le processus d’obtention du Sceau Concilivi.

 

Quelle est la définition de la famille?
 

Il n’y a rien de plus universel que la famille mais quelle est la réelle définition de la famille de nos jours? Selon Concilivi, la définition de la famille a une portée très inclusive, soit du désir de concevoir un enfant, jusqu’à la fin de vie. Nous y incluons également la notion de proche aidance.

La loi 56 définit les « personne proche aidante » comme toute personne qui, de façon continue ou occasionnelle, apporte un soutien significatif à un membre de son entourage qui présente une incapacité temporaire ou permanente et avec qui elle partage un lien affectif, qu’il soit familial ou non. C’est donc d’autant plus vrai de dire, qu’en incluant la proche aidance, la définition même de la famille est à large portée.

La conciliation famille-travail n’est donc définitivement pas juste une question de « parents avec de jeunes enfants » !

 

Quel lien peut-on faire entre les soft skills et la conciliation famille-travail?

Selon le site Indeed, « Les soft skills (compétences humaines ou relationnelles) sont des capacités liées à la façon dont vous travaillez et à la façon dont vous interagissez avec les autres. Les compétences générales populaires comprennent la communication, le travail d'équipe et d'autres compétences interpersonnelles. Les employeurs recherchent les soft skills chez les candidats, car ces compétences sont difficiles à enseigner et sont importantes pour la réussite à long terme. Les soft skills sont différentes des compétences techniques, qui sont spécifiques à l'emploi. » (traduction libre).

Depuis le début de la pandémie, il a beaucoup été question de bienveillance. Chez Concilivi, nous abordons cet élément par l’entremise du « gestionnaire conciliant ». Un gestionnaire conciliant est assurément doté de softs skills. On pense entre autres à des gestionnaires qui sont humains, compréhensifs, empathiques, qui sont de bons communicateurs, qui savent réellement écouter et avec qui les employés se sentent à l’aise de parler de leur situation. 

Benoît Chalifoux concentre son discours plus particulièrement sur 5 compétences humaines : l’auto-discipline, l’auto-motivation, la maîtrise de soi, la communication et l’empathie. Il nous invite dans un mode d’introspection et à entrer en relation avec les gens sous l’œil de la curiosité!

Les softs skills sont donc utiles autant dans la relation que l’employeur conciliant a avec son employé, que de dans la manière qu’il a de jeter un regard sur lui-même (cerner ses limites, ses besoins). 

Ces compétences humaines sont-elles la clé ultime pour une culture favorable à la conciliation famille-travail? Plusieurs éléments sont à considérer dans l’équation mais les soft skills sont assurément un facteur-clé de succès !
 

Au sujet de la conférence 

Lectures et balado suggérés par Benoît Chalifoux 

  • The Anatomy of peace, par The Arbinger Institute
  • The GO-GIVER, par Bob Burg et John David Mann
  • Leadership Getting Out of the Box, par The Arbinger Institute
  • How to win friends & influence people in the digital age, par Dale Carnegie
  • Être à son meilleur, par Benoît Chalifoux
  • Balado sur les soft skills (Question d’intérêts épisode 67)  


Benoit Chalifoux est conférencier international dans les domaines des soft skills, de la vente et de la diversité dans le secteur des affaires. Il a donné plus de 500 conférences au sein d’entreprises de toutes tailles au Canada, en Afrique et en Europe. Il est également adjoint au vice-doyen à l’international et chargé de cours à l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal (ESG UQAM). Diplômé de l’Université Paris Dauphine avec un Executive Master in Business (EMBA), il est également titulaire d’un MBA et d’un BAA de l’ESG UQAM.

 

___________________________

Vous pourriez aussi être intéressé par :

 

 

Retour aux articles du blogue