Blogue

Le Sceau Concilivi : une démarche simple et adaptée à votre organisation. Par où commencer ?

Histoire à succès – Partie 2 - Guard-X - Détenteur de Sceau

Alexandra Ricard, directrice des ressources humaines chez Guard-X lors du tournage de l'entrevue concernant le Sceau Concilivi

Détenteur du Sceau Concilivi depuis décembre 2019, Guard-X est une entreprise de services de protection incendie. Voici un 2e extrait de l’entrevue d’Alexandra Ricard, directrice des ressources humaines de l’entreprise concernant leur expérience de la démarche d’obtention du Sceau Concilivi. Le premier (en vidéo!) se trouve juste ici

Pourquoi vouliez-vous vous investir dans la conciliation famille-travail (CFT)? Est-ce une norme dans votre domaine? 

AR : Avant mon arrivée chez Guard-X en septembre 2019, il n’y avait personne aux ressources humaines. C’était mon idée d’entreprendre la démarche. (…) Ce n’est pas la norme dans le domaine de la protection incendie de se préoccuper de la CFT. Le domaine est lié au secteur de la construction et ce n’est pas encore une façon de penser dans ce milieu. [Le Sceau Concilivi] permet à Guard-X d’avoir une marque distinctive. 

Pourquoi vouliez-vous obtenir le Sceau Concilivi? 

AR : Quand j’ai entendu parler du Sceau, pour moi, [la CFT] est une valeur importante et je me suis rendue compte que les gens ne comprenaient pas ce qu’était la CFT. Les gens associaient ça au télétravail. La démarche a permis de faire prendre conscience aux gestionnaires et aux employés qu’ils faisaient déjà beaucoup de choses qui étaient de la CFT.   

La démarche a suscité un très très grand sentiment de fierté tant dans l’équipe de gestion que chez les employés. Non seulement nous avons le Sceau, mais on y croit. Ça nous amène toujours plus loin et nous pousse à nous améliorer de manière continue. 

Comment s’est passé le déroulement de la démarche chez Guard-X? 

AR : Ça s’est bien déroulé. Ça a été un travail colossal parce que, tant qu’à faire la démarche, je voulais bien la faire. Cela a mené à une introspection organisationnelle importante qui a permis de faire découvrir ce que c’est la CFT. La démarche a permis d’en apprendre beaucoup sur l’entreprise et sur les besoins des employés. C’est le travail de collaboration qui a été la clé du succès.   

Est-ce que l’idée de mettre en place une chartre de CFT était bien reçue du côté de la direction et des gestionnaires? 

AR : Au départ, les gestionnaires n’y croyaient pas tant que ça. Ils ne comprenaient pas l’impact, mais en les impliquant dans le processus et en ayant des rencontres régulières avec l’équipe de gestion, ils se sont approprié les résultats du sondage [sur les besoins effectué auprès du personnel]. Maintenant, les gestionnaires ont le réflexe de penser à la CFT dans leurs projets. Par exemple, un gestionnaire a dû procéder au changement des véhicules utilisés par les techniciens. Il a décidé de changer de modèle de voiture parce qu’il juge maintenant important que les véhicules aient 4 places plutôt que 2 pour permettre aux techniciens d’aller chercher leurs enfants en fin de journée. Aussi, il n’y a plus de semaine de garde de nuit obligatoire pour les techniciens qui sont monoparentaux. 

Et du côté des employés, comment était perçue la CFT? 

AR : La perception des employés a beaucoup évolué. Certains continuent d’en vouloir plus, mais dans l’ensemble les employés ont vu cette évolution et l’apprécie beaucoup. Ils se sont impliqués dans plusieurs projets. 

Quels sont les impacts que vous avez remarqués, autant à l’interne qu’à l’externe (incluant le rayonnement) depuis l’obtention du Sceau? 

AR : Les actions mises en place dans le cadre de la démarche ont amené la notion d’équipe, ont renforcé le sentiment d’appartenance et l’engagement. Les employés sont de plus en plus heureux et plus mobilisés. J’ai également remarqué une diminution de l’absentéisme, une augmentation du bien-être des employés ainsi qu’un plus grand intérêt des candidats lors du recrutement. Concilivi a fait la différence dans le processus. Faire cette démarche-là a permis d’identifier ce qu’on faisait de bien et s’inspirer pour faire mieux. Le soutien de Concilivi et les outils ont eu un impact positif sur la démarche. 

Vous êtes inspirés par l’histoire de Guard-X? Obtenez le Sceau Concilivi!

Retour aux articles du blogue