Blogue

Le Sceau Concilivi : une démarche simple et adaptée à votre organisation. Par où commencer ?

Entrevue d'expert - Flexibilité - Geneviève Provencher

Geneviève Provencher, Flow


Auteur : Concilivi


Geneviève Provencher est la fondatrice de Flow, premier site de recherche d'emploi mettant en valeur les entreprises offrant des mesures flexibles au travail au Québec. 

Inspirée par les travailleurs et travailleuses du Québec à la recherche d’un mode de vie plus équilibré et ayant travaillé pendant plus de 10 en ressources humaines au sein de grandes entreprises à Montréal, la plateforme qu’elle a créée s’inscrit dans un mouvement qui est là pour durer.
 

Pour toi, c'est quoi la conciliation famille-travail? 

Si j’ai créé Flow au départ, c’est parce que j’avais moi-même envie d’une meilleure conciliation famille-travail et que je sentais que cet équilibre manquait à un grand nombre de personnes dans mon entourage, et dans le monde du travail en général. C'est pour répondre à cette demande que j’ai voulu mettre en relation des employeurs flexibles avec des talents en demande de flexibilité. De ce fait, la conciliation famille-travail est non seulement une priorité pour moi, mais je pense que c’est aussi cette envie grandissante et généralisée de mieux faire cohabiter nos sphères personnelles et professionnelles qui pousse tant de talents et d’entreprises à vouloir gagner en flexibilité aujourd’hui.

La conciliation famille-travail est bien sûr essentielle pour les parents, mais pas seulement pour eux! Pour notre équilibre, nous avons tous besoin de garder du temps pour nos familles, nos amis et nos passions. À mon sens, la CFT est un beau chemin pour trouver son « flow ». Et c’est à chacun de décider, selon les périodes et les différentes priorités et objectifs de sa vie, comment il ou elle peut concilier.
 

Comment peut-on décrire une entreprise flexible?

Concrètement, une entreprise est considérée comme flexible si elle fait preuve de souplesse dans ses pratiques de gestion et de ressources humaines. Afin que cette flexibilité soit bien implantée au sein de la culture organisationnelle et surtout, qu’elle soit bénéfique et profitable aux employés, elle doit s’appuyer sur 4 principaux piliers : la communication, le leadership, la gestion du changement et la technologie.
 

Peux-tu nous en dire plus sur ces 4 piliers de la flexibilité?  

 

  • Pour commencer, la communication est essentielle! À l’interne d’abord : on ne peut jamais trop communiquer, surtout dans un contexte de télétravail. Il faut également revoir ses pratiques de communication (rencontres individuelles, de groupe, en mode hybride, etc.) parce qu’avec le mode hybride qui se met en place, il y aura encore du changement. Une communication claire, franche et régulière est gage de transparence, d’empathie et de collaboration et contribue à augmenter la mobilisation, la rétention et le sentiment de confiance. La communication externe est aussi un levier important : promouvoir une marque employeur forte, en communiquant ses bonnes pratiques et sa culture, permet d’attirer les meilleurs talents et de faciliter le recrutement. 
  • Le leadership des gestionnaires joue aussi un rôle déterminant dans un contexte organisationnel flexible. Pour cela, c’est aux entreprises de soutenir les leaders afin qu’ils ajustent leur style de leadership et qu’ils développent de nouvelles compétences. Humainement, on ne peut qu’encourager les gestionnaires à être ouverts, empathiques, innovants, à l’écoute, bienveillants et soucieux de la santé mentale des membres de l’équipe. Un gestionnaire flexible mise aussi sur la confiance avec ses équipes, et gère le rendement en se basant sur les résultats, et non sur les heures de travail et de connexion. La direction des entreprises doit également prendre soin de ses équipes de gestion pour s’assurer qu’elles tiennent le coup et qu’elles aient assez d’énergie pour la suite! 
     
  • Implanter plus de flexibilité dans son organisation, c’est aussi mettre en place une bonne gestion du changement pour favoriser le succès de sa démarche. Cela peut commencer par sonder vos employés afin de connaitre leurs besoins réels, les impliquer dans la démarche et susciter l’engagement. Là encore, la communication des gestionnaires est un facteur clé lors d’un changement organisationnel. Ils représentent la direction et ont un impact direct sur leurs équipes. Il est important qu’ils aient une bonne compréhension du contexte et des raisons qui poussent au(x) changement(s) afin qu’ils puissent être de bons ambassadeurs et répondre aux interrogations des employés. 
     
  • Enfin, le dernier pilier de la flexibilité est la technologie et l’environnement de travail. Le travail à distance et une grande majorité des échanges que nous avons aujourd’hui ne pourraient être possibles sans tous les outils technologiques que nous avons aujourd’hui. Cette technologie contribue donc grandement à notre productivité. Pour cette raison, mettre à la disposition des employés des outils de travail adéquats, c’est leur donner ce dont ils ont besoin pour vraiment expérimenter la flexibilité. Il est également important de valider que l’environnement de travail de chacun(e) est adéquat, autant à la maison qu’au bureau.



En quoi ces 4 piliers sont importants pour bien implanter des mesures de CFT? 

Comme une maison qui se doit d’avoir une fondation solide et résistante, la flexibilité en entreprise a des retombées positives pour les employés et l’employeur lorsque que toutes ces conditions sont réunies : une communication claire et constante; un style de leadership adapté au contexte organisationnel; une démarche de gestion de changement enclenchée; et des outils technologiques adéquats utilisés et maîtrisés par tous les employés. C’est justement ce sur quoi nous accompagnons de nombreuses entreprises grâce à nos services de consultation.

 

Est-ce que la CFT et la flexibilité sont des facteurs de rétention et d'attraction? 

J’en suis convaincue, oui! En 2020, nous avons mené une étude en partenariat avec l’Institut de sondage Léger et Nexus Innovation pour dresser le portrait de la flexibilité au Québec, en abordant aussi la CFT. Il en est ressorti que le bien-être des entreprises et des employés passe définitivement par la flexibilité! On a pu voir une différence significative sur le bonheur des salariés au travail, entre ceux qui bénéficient de mesures flexibles et ceux qui n’en ont pas. Et nous savons tous qu’un employé heureux au travail est un talent engagé dans son travail, qui a envie d’y rester! 


C’est encore plus fort depuis la pandémie, les gens ont plus que jamais besoin d’harmoniser leur vie professionnelle et personnelle. C’est très vrai pour les parents bien sûr, mais aussi pour la population en général, quel que soit l’âge ou la situation personnelle. La flexibilité est désormais l’un des avantages les plus prisés par les candidats. Alors forcément, elle devient un facteur d’attraction et de fidélisation pour les entreprises qui améliorent leur « flex-appeal »! 

 

Pour terminer, pourquoi «flow»? 

Je vais vous raconter une petite anecdote! Je cherchais un nom au moment de la création de mon entreprise et j’ai eu le déclic en faisant une séance de yoga. J’ai réalisé que la vie, c’était comme ma séance de yoga matinale, c’est-à-dire toujours en mouvement. On enfile des casquettes différentes à chaque heure de la journée, celle de mère, de conjointe, d’entrepreneure ou d’amie par exemple, mais on ne peut finalement pas dissocier ces rôles. Ils s’imbriquent les uns aux autres, et il faut trouver son équilibre. Pour moi c’est ça le « flow », l’équilibre que chacun peut trouver comme il en a envie grâce à sa propre flexibilité!

Retour aux articles du blogue